Rechercher

» 
20:54  mustapha02

» 
06 2016, 19:48  HAMADI KAMAL

» 
05 2016, 18:53  

» composition 1er trimestre 3 AP
04 2016, 18:12  salim100

»  1.2.3.4
03 2016, 21:55  abdou21000dz1

»  pdf
03 2016, 21:51  abdou21000dz1

» -* 2008 ||
03 2016, 20:35  mustapha02

»  ***** ******
03 2016, 20:00  mustapha02

» Composition de franais du 3me trimestre
03 2016, 10:09  koukoutaz

2010      2011      sujet                annee              2012        fiches  

RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


, ... .. .. ,
en
facebook1
iframe
en

 :: 

 :: 

      

   20 01 2009, 19:50

je vous demandez d'aider d'un modle planification d'un texte

20



:

: 149
: 28
: 24/08/2008


    

 :

   bra 02 2009, 15:34

Bonjour voici un modle pour planifier un texte
[ ]

bra



:

: 768
: 36
: 25/09/2008






    

 :

   20 04 2009, 12:54


20



:

: 149
: 28
: 24/08/2008


    

 :

   bra 04 2009, 18:02

La planification d'un texte

Avant d'crire, l'crivain se pose certaines questions qui servent la planification de son texte: Pourquoi est-ce que je veux crire ce texte? Qui va le lire? Quel format vais-je lui donner?.

Pour que les lves puissent produire des textes originaux et dvelopper leur crativit, il faut les habituer prendre ces dcisions, trouver une intention d'criture et un public pour qui crire.

Les units modles de ce programme d'tudes proposent des mises en situation qui aident rpondre ces questions.
Exemples

* Donner les tapes de planification d'un texte.
* Chercher des anecdotes ou des citations qui montrent comment les crivains professionnels planifient leurs textes.
* Montrer des exemples de planification de textes faits par des personnes exerant diffrentes professions.

Dmonstration

* Au tableau ou au rtroprojecteur, planifier un vrai texte: un article informatif, une nouvelle littraire, etc.
* Montrer souvent comment faire un remue-mninges et un schma conceptuel, ce qui aide les lves rassembler toutes les informations ncessaires.

Mise en pratique

* Entraner les lves reconnatre les diffrents lments d'un texte:
o l'intention: envisager plusieurs approches d'un mme sujet, par exemple, dans le but d'informer, de convaincre, de divertir, etc.;
o le champ du sujet: prciser ou largir des sujets en leur trouvant des thmes secondaires, par exemple le volley-ball, le service au volley-ball, la position de service au volley-ball. Élargir un sujet, par exemple le repas d'un astronaute, la vie dans une station orbitale, la dcouverte de l'espace;
o l'ide principale: rsumer un article informatif, une lettre d'opinion, une nouvelle littraire en une seule phrase, par exemple, pour La sacoche perdue L'honneur vaut plus que l'or;
o le rcepteur: rassembler des textes visiblement crits pour des publics diffrents, varier le registre de langue;
o le genre: transformer un conte en article informatif, une nouvelle littraire en pome, etc;
o le ton: crire la lettre de rclamation d'une personne calme, puis celle d'une personne en colre;
o le point de vue: rcrire un texte selon le point de vue d'un autre personnage ou discuter des lments qui changeraient si un autre personnage racontait l'histoire; changer de point de vue est propice au dveloppement des valeurs personnelles et sociales ainsi qu' l'apprciation des diffrentes cultures;
o l'information ncessaire: cela dpend du texte qui est travaill; l'article informatif rpond aux questions journalistiques (qui, quand, quoi, comment, etc.), la nouvelle littraire dcrit des personnages et leurs actions, des lieux, etc.;
o le registre de langue: quel registre de langue convient le mieux au genre du texte, au caractre des personnages? Recueillir des exemples d'expressions reprsentant plusieurs registres de langue dans des romans, des films, des bandes dessines, etc.

Application

* Demander aux lves de tenir compte ces lments dans leurs productions crites.
* Montrer aux lves comment chercher ces lments dans les productions crites de leurs camarades et comment les valuer.

Exemple de prparation l'criture
Possibilits d'activits


Le prince Édouard donna son approbation la sentence; mais il rflchissait et commenait se former silencieusement une opinion sur le comportement des hommes promus aux hautes charges. Écouter avant de parler, s'informer avant de juger, comprendre avant de dcider, et garder toujours prsent l'esprit que dans chaque homme se trouvent ensemble les ressources des meilleures actions et des pires. Ce sont l, pour un souverain, les dispositions fondamentales de la sagesse.

Il est rare qu'on ait, avant d'avoir quinze ans, condamner mort un de ses semblables. Édouard d'Aquitaine, pour son premier jour de pouvoir, recevait un bon entranement.

Druon, Maurice. Les rois maudits. Paris : Plon, 1991. ISBN 2-259-02406-8.

Vol. 2, p. 220

* Imaginer le personnage condamn mort et le dcrire.
* Inventer les vnements qui ont amen le prince Édouard dcider de la peine de mort.
* Imaginer les lieux o se droule cette condamnation.
* Écrire une lettre d'opinion sur la peine de mort, etc.

Pour planifier votre texte

1. Choisir le sujet. De quoi ou de qui est-ce que vous voulez parler?

2. Choisir le rcepteur (lecteur ou auditeur). Qui est votre public? À quel groupe d'ge appartient-il? Est-il surtout fminin ou masculin? Quelles sont ses connaissances du sujet? Quel est son niveau de maturit?

3. Choisir l'intention d'criture:

Dcrire le sujet.
Informer sur le sujet.
Enseigner comment faire quelque chose, donner des instructions.
Donner son opinion.
Changer un comportement, convaincre quelqu'un de faire quelque chose.
Amuser.

Un crivain peut avoir plusieurs intentions d'criture mais pour tre efficace, il doit en choisir une qui l'emporte.

4. Choisir le champ du sujet. Est-ce que vous allez donner une vue gnrale ou traiter d'un aspect en particulier?

5. Exprimer le sujet dans une phrase ou dans un titre provisoire. Cette phrase ou ce titre doit donner la fois l'intention et le champ du texte. Par exemple:
Comment amliorer votre service au volley-ball.
Je suis contre la peine de mort.
Les produits Yomoho changeront votre vie.

6. Choisir le genre. La mme ide peut tre prsente de plusieurs faons. On peut raconter une histoire sous forme d'un pome, d'une nouvelle littraire ou d'une lettre une personne chre. De mme, une nouvelle littraire peut se transformer en conte fantastique ou en roman policier.

7. Faire un remue-mninges et un schma conceptuel des diffrents aspects du sujet. Cela aidera identifier les aspects les plus importants ou mettre en place les lments d'un univers fictif.

8. Dcider de la longueur du texte. Cela peut dterminer le montant de recherche que vous aurez faire, ainsi que vous aider dans le choix du champ de votre sujet. Dans certains cas, il faudra respecter les exigences du travail remettre.

9. Choisir le point de vue de narration. Dans le texte narratif, le point de vue de joue un rle important: il influence la perception que se fait le rcepteur du rcit. Est-ce que l'histoire est raconte par un personnage ou un tmoin? Le narrateur ou la narratrice peut-il savoir ce que les personnages pensent? Est-ce qu'on dsire crire le rcit la premire personne ou la troisime personne?

10. Choisir le ton. Est-ce qu'on veut rester neutre comme c'est le cas dans un texte informatif? Si on rdige un texte d'opinion, est-ce qu'on exprime le point de vue avec colre, avec humour; faut-il tre enthousiaste? Si on crit une histoire, le narrateur est-t-il fch, sarcastique ou amical? Le narrateur porte-t-il un jugement de valeur sur les actions ou les dcisions des personnages?

11. Choisir la formulation. Certaines histoires pour enfants commencent par Il tait une fois.... Cette formule est trs facilement identifiable et annonce un conte. D'autres sortes de textes doivent respecter une forme particulire; le contrat doit tenir compte des rgles juridiques et de leur formulation, la lettre d'opinion a un en-tte et diverses formules de salutation, etc. Dans certains cas, c'est le registre de langue qui est important. Penser au discours que fait le ou la major de la promotion (valedictorian) lors de la crmonie de remise des diplmes. Certains messages exigent un registre soutenu, d'autres ne sont efficaces que dans un registre populaire.

Techniques personnelles:
..................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................


Les registres de la langue

Il y a plusieurs faons d'exprimer la mme ide. Tout dpend des gens avec qui on est, de l'endroit o on se trouve, de la personne qui on s'adresse, de la classe sociale laquelle on appartient, etc. Cette diversit dans le mode d'expression contribue la richesse d'une langue.

Savoir comment s'exprimer selon les circonstances montre qu'on est branch, la page, au courant et qu'on a du savoir-vivre. C'est faire preuve d'une grande ducation que de pouvoir bien s'exprimer en toutes circonstances. Les grands communicateurs et les grandes communicatrices, les personnes qui matrisent pleinement la langue et ses registres, quelle que soit la situation, possdent un avantage inestimable car ils peuvent tre compris de tous.

Prenons quelques exemples:

On entend un coup de canon et on dsire savoir ce qui se passe.

* De manire trs soigne: Sont-ce des canons?
* De manire courante: Est-ce que c'est un coup de canon?
* De manire populaire: Qu a? (prononciation rapide de: Qu'est-ce que c'est que a?)

Dans la mme situation, pour montrer qu'on connat certains aspects techniques de l'artillerie, on pourrait dire:

* Est-ce que c'est un 105 mm? Mais on peut aussi vouloir faire preuve d'originalit:

# Vous entendez l'orage? On peut poser la question de manire indirecte:
# Est-ce qu'il dj est une heure? Quelqu'un de taciturne, qui parle trs peu, dirait peut-tre:
# Canon? Un autre qui voudrait faire rire en jouant sur les mots, tout en tant grossier:
# Quelqu'un a pt?


Le ton

Le ton transmet un message, tout en lui donnant un sens ou une intention particulire. Cet effet est cr par les diffrentes intonations qu'on peut donner la voix.

Les enfants comprennent bien ce que veut dire une grosse voix: c'est un signe de colre. De mme, nous savons reconnatre depuis un trs jeune ge les intonations qui expriment l'amour et la tendresse.

À l'crit, le discours direct essaie de donner au lecteur des indications pour mieux saisir la tonalit des paroles des personnages. On retrouve des indices comme: ...surprise, elle cria:..., ...rouge de colre, il prit la parole:..., ...il rpondit doucement..., etc.

La tonalit, le ton doit tenir compte de certaines rgles et de certaines conventions sociales propres la culture. Au Canada, le ton d'un article informatif est neutre ou encore on parle d'absence de ton; un ditorial est engag; on vite un ton condescendant lorsqu'on parle un employ; la politesse est de mise lors d'une relation d'affaires.

Un auteur franais clbre, Edmond Rostand, dans sa pice de thtre Cyrano de Bergerac a dcid de faire jouer son personnage une tirade o la variation de ton est mise en valeur. C'est la fameuse tirade du nez, dont voici un extrait.
Cyrano
Ah! non! c'est un peu court, jeune homme!
On pouvait dire...Oh! Dieu!... bien des choses en somme...
En variant le ton, - par exemple, tenez:
Agressif: Moi, monsieur, si j'avais un tel nez,
Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse!
Amical: Mais il doit tremper dans votre tasse!
Pour boire faites-vous fabriquer un hanap!
Descriptif: C'est un roc! c'est un pic! c'est un cap!
Que dis-je, c'est un cap?... C'est une pninsule!
Curieux: De quoi sert cette oblongue capsule?
D'critoire, monsieur, ou de bote ciseaux?...

Rostand, Edmond. Cyrano de Bergerac. Larousse 1991. ISBN 2-03-871450-9 P. 65-66.


Comment rviser un texte

1. Mettre le texte de ct pendant quelque temps. Ce temps peut n'tre que de quelques minutes (pendant un examen) ou s'tendre sur plusieurs jours (pour une nouvelle littraire). Cela permet de relire le texte de faon plus efficace.

2. Se donner un objectif lors de la rvision. Établir les priorits: Avez-vous rempli un contrat? Est-ce qu'on doit tenir compte d'un aspect du travail en particulier? Quels sont les points techniques qui peuvent tre corrigs efficacement?

3. Rassembler le matriel ncessaire.
Par exemple:

Les rfrences et les ressources consulter,
le plan du texte,
les notes de cours,
la rservation d'un ordinateur.

4. Relire soigneusement le manuscrit. À faire lentement et si possible voix haute. Il est souvent utile de le lire une tierce personne.

5. Faire les corrections de faon tre capable de se relire. Barrer des mots, insrer d'autres mots, faire appel aux symboles du code de rvision utilis. À l'ordinateur, utiliser la fonction bloc pour dplacer certaines parties du texte.

6. Demander une tierce personne de rviser le manuscrit. Demandez-lui de vous donner oralement ou par crit dans la marge de votre texte ou sur des notes amovibles:

Ses ractions: La description de ton personnage est trs
dtaille, Ici je ne comprends pas trs bien ton opinion sur le sujet.
Ses questions: Est-ce vraiment le registre de langue que tu veux utiliser?, Ici, tu dis vous et, plus tard, tu dis tu; est-ce que c'est voulu?
Des informations: La premire bombe atomique a explos aux États-Unis.
Des suggestions: Tu rptes tout le temps je ne pense pas;, le lecteur pourrait se lasser. Dis plutt: je ne crois pas, il me semble que.
Une valuation de l'ensemble: Trs bon article: toutes les questions journalistiques sont poses et tu leur donnes une rponse.

7. Dcider d'utiliser ou non les commentaires de l'diteur (la tierce personne qui relit le texte). C'est l'auteur qui est responsable du contenu, du style, de la prsentation du texte. C'est lui qui est not.

bra



:

: 768
: 36
: 25/09/2008






    

 :

   20 05 2009, 18:16

bra .........

20



:

: 149
: 28
: 24/08/2008


    

      


 :: 

 :: 

 
: